Qu’est-ce que le Design Thinking ?

Le Design Thinking est une approche systématique, centrée sur l’homme, permettant de résoudre des problèmes complexes dans tous les aspects de la vie. L’approche dépasse de loin les préoccupations traditionnelles telles que la forme et la disposition. Et contrairement aux approches scientifiques et techniques traditionnelles, qui abordent une tâche du point de vue de la résolution technique, les besoins et exigences des utilisateurs, ainsi que l’invention orientée utilisateur, sont au cœur du processus.

Cette approche nécessite un retour continu entre le développeur de la solution et les utilisateurs cibles. Les penseurs du design se mettent dans la peau des utilisateurs finaux – non seulement en les interrogeant, mais aussi en observant attentivement leurs comportements. Les solutions et les idées sont concrétisées et communiquées le plus tôt possible sous la forme de prototypes, afin que les utilisateurs potentiels puissent les tester et fournir un retour d’information (bien avant leur achèvement ou leur lancement). De cette manière, le Design Thinking génère des résultats pratiques.

Le Design Thinking crée des résultats pratiques.

L’innovation et la résolution efficace des problèmes associent trois composantes essentielles :

  • faisabilité technique
  • viabilité économique
  • désirabilité humaine.

La pensée conceptuelle aborde les problèmes d’un point de vue humain, dans le but de concevoir des produits, des services ou des expériences novateurs et souhaitables qui reflètent ces trois aspects.

Facteurs de succès

Trois facteurs importants expliquent le succès du Design Thinking : l’interaction collaborative d’équipes multidisciplinaires et capables de prendre des décisions, un espace de travail flexible pour le travail collaboratif et un flux de travail qui suit le processus du DT.

Équipes multidisciplinaires

Les innovations et les réponses à des questions complexes sont générées au mieux dans une équipe hétérogène de cinq à six personnes. Une variété de formations et de fonctions professionnelles, ainsi que de curiosité et d’ouverture à différents points de vue, constituent le fondement de la culture de travail créatif du Design Thinking. Dans un atelier de Design Thinking, chaque équipe est accompagnée par un coach formé à la méthodologie DT. L’entraîneur dirige les membres de l’équipe tout au long du processus afin qu’ils puissent se concentrer sur le contenu de leur travail de collaboration constructif et atteindre les objectifs visés.
Les équipes s’efforcent constamment d’obtenir des résultats tangibles et concrets. Celles-ci sont ensuite régulièrement échangées avec d’autres équipes afin de maximiser l’effet d’apprentissage. La scission en petits groupes garantit la prise en compte appropriée de chaque perspective. Une forte cohésion se développe au sein des équipes avec un effet durable, du fait de la grande acceptation des concepts résultants.

Processus de pensée conceptuelle

Le processus Design Thinking est basé sur le processus de flux de travail intuitif d’un concepteur. L’équipe est dirigée à travers des boucles itératives qui conduisent les participants à travers six phases.

Comprendre : dans la phase de compréhension, l’équipe définit l’espace du problème.
Observation : lors de la phase d’observation, les participants ont une vision extérieure et une empathie pour les utilisateurs et les parties prenantes.

Définir le point de vue : au cours de la phase qui sert à définir le point de vue, les connaissances acquises seront rassemblées et résumées, et le défi recadré.
Idéation : au cours de la phase d’idéation, l’équipe génère ensuite diverses solutions, puis sélectionne un objectif.

Prototypage : la phase de prototypage sert à l’élaboration de solutions concrètes. Ces solutions peuvent ensuite être testées sur le groupe cible approprié.

Espace variable

Une équipe a besoin de conditions spatiales optimales pour pouvoir développer son processus de création. Celles-ci incluent des meubles flexibles et mobiles, un espace suffisant pour les tableaux blancs et les surfaces de présentation, ainsi que des matériaux permettant de prototyper des idées de conception, telles que des briques Lego, des tissus et des images. Les équipes de Design Thinking travaillent debout dans des espaces conçus pour accueillir jusqu’à six personnes. Les participants sont ainsi en mesure d’interagir facilement avec d’autres équipes travaillant en parallèle. Ce travail collaboratif devient une expérience dynamique pour toutes les personnes impliquées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *